Le blocage

Le Blocage est une étape facile, mais importante pour les ouvrage tricotés à la main. Le Blocage changera le rendu de votre ouvrage, même du point le plus basique. À mon humble avis, un ouvrage fait à la main mérite d'être bloqué.
Personnellement, je lave toujours mes pièces quand elles sont terminées, surtout quand elles sont réalisées pour quelqu'un d'autre. Le Blocage, c'est seulement une petite étape supplémentaire.

Le Blocage, qu'est ce que c'est ?

Bloquer, c'est un procédé qui vous permet de fixer la forme et la taille définitive de votre ouvrage fait à la main, en autorisant les fibres à se détendre et à s'allonger. En général, cette étape augmente légèrement la taille finale d'un ouvrage.
Certains points et techniques nécessitent absolument cette étape, comme les dentelles, qui révéleront toute leur finesse une fois bloquées. Certains points Tunisiens comme le Point Tunisien Simple, ou le Point Tunisien Tricot, ont tendance à boucler, et les bloquer vous permettra de dompter cet effet.

Il y a différentes façons de bloquer une pièce, et chaque technique a ses avantages et ses inconvénients. N'hésitez pas à regarder ailleurs et vous renseigner sur d'autres techniques, et trouver celle que vous préférez.

Certaines personnes préfèrent bloquer les différentes parties de leur ouvrage avant de les coudre ensemble. Parce que ça va permettre aux points de s'aligner, à votre pièce de prendre forme, et grandement faciliter l'étape couture.

D'autres, décident de bloquer leur ouvrage terminé. Ce choix dépendra du projet, des instructions sur le patron, de vos préférences, etc..

Le type de fibre utilisé déterminera souvent la méthode utilisée. Par exemple, le bloquage que je vous présente ici a souvent peu d'effet sur la laine acrylique, qui préfère le blocage à la vapeur.

Le lavage - blocage, bénéficiera, à l'inverse, beaucoup à la laine.

Comment bloquer son ouvrage ?

Pour commencer, mélangez un peu de nettoyant doux pour laine dans une bassine avec de l'eau tiède.

Personnellement, j'utilise de nettoyant Eucalan, qui n'a pas avoir besoin d'être rincé. Pressez gentiment votre ouvrage dans le mélange, et laissez le tremper 15 à 30 minutes, en fonction des instructions sur votre bouteille de nettoyant.

Remarque : si votre ouvrage comporte plusieurs couleurs très différentes, blanc et vert foncé par exemple, le laver à l'eau froide diminuera sensiblement le risque de dégorgement. Sur certains ouvrages, je bloque même les couleurs séparément.

 

Pendant que votre ouvrage trempe, commencez à préparer votre surface de blocage. Vous pouvez utiliser des tapis type yoga. Moi je suis une grande fan des Knitter’s Blocking Mat, ses grandes pièces s'assemblent comme un puzzle à la taille désirée.

Une fois que votre ouvrage a fini de tremper, sortez le doucement du bain, et pressez délicatement pour faire sortir l'eau. Ne le tordez surtout pas.

Positionnez le à plat sur une serviette, et roulez là en appuyant tout doucement dessus pour faire sortir le plus d'eau possible. Si vous trouvez votre tricot encore trop mouillé, n'hésitez pas à répéter l'opération avec une seconde serviette sèche.

Positionnez votre ouvrage, avec l'endroit vous faisant face, sur la surface de blocage et étirez le gentiment pour atteindre la taille désirée.

Je conseille l'utilisation d'un mètre ruban pour cette étape, cela vous permettra de suivre les mensurations exactes pour un patron donné.

Une fois que vous êtes satisfait avec la forme et la taille, fixez votre pièce avec des épingles et laissez la sécher complètement. Facile, non ?

 

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published